Voir aussi

Tanger-Assilah: adoption de l’enseignement présentiel en alternance dans la majeure partie de la préfecture

Tanger-Assilah: adoption de l’enseignement présentiel en alternance dans la majeure partie de la préfecture
Lundi 07 septembre 2020 à 10:18
L'Académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a annoncé qu’il a été décidé l’adoption de l’enseignement présentiel en alternance au niveau des établissements scolaires situés dans les zones urbaines et rurales relevant de la direction provinciale de l'Education nationale de Tanger-Assilah, à l'exception des établissements situés dans certains quartiers de Tanger, où l'enseignement à distance sera adopté.
 
En coordination avec la Wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, il a été décidé au niveau de la direction provinciale de l'Education nationale de Tanger-Assilah d'adopter l'enseignement présentiel en alternance au sein des établissements scolaires privés et publics situés en zones urbaines et rurales, précise l'AREF dans un communiqué, notant toutefois que les établissements scolaires situés dans les zones de Béni Makada, El Mers et Mghogha à Tanger feront l'exception et verront ainsi l'adoption de l'enseignement à distance.
 
Les quartiers concernés par l'enseignement à distance au niveau de Béni Makada et El Mers sont Bir Chifa, Achennad, Ben Dibane, lotissement Al Khair, Sidi Driss, Béni Ouriaghel, El Mers, Addoha-Al Barka, Béni Said, Hararin, Zemmouri, Saada, El Wahabi Zemmouri, Al Warda, Jirrari, El Haddad, Bouhout, Dehar El Kanfoud, Hawmat Soussi, Al Hanae, Al Ouama Al Charkia et Al Gharbia, Al Majd, Zahraa, Rekaai, Al Boughaz, Al Mowadafin, Moulay Slimane et Florencia.
 
S'agissant de la zone de Mghogha, il a été décidé d'adopter l'enseignement à distance dans les établissements scolaires qui se situent au niveau des quartiers Benkirane, Ard Dawla, Mghogha Kbira, Mghogha Sghira, Charf, Al Amal et le quartier Mghogha.
 
L'AREF de Tanger-Tétouan-Al Hoceima continuera à communiquer avec l’ensemble des parties concernées et l’opinion publique en fonction de ce qu’impose toute nouveauté liée à cette question, souligne le communiqué.
Source : Medi1TV.com + MAP
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent