Voir aussi

Maroc: les vols spéciaux ont démarré

Maroc: les vols spéciaux ont démarré
Mercredi 15 juillet 2020 à 22:11
Les premiers vols spéciaux programmés dans le cadre de l'opération exceptionnelle liée à l'état d'urgence sanitaire au Maroc se déroulent dans des conditions "très satisfaisantes", a assuré, mercredi, la ministre du tourisme, de l'artisanat, du transport aérien et de l'économie sociale, Nadia Fettah Alaoui, qui était présente à l'aéroport Mohammed V de Casablanca.
 
"Aujourd'hui, nous avons la reprise de la deuxième étape des vols exceptionnels vers le Maroc. Les premiers vols se sont passés dans des conditions très satisfaisantes", a souligné Fettah Alaoui.
 
Cette visite, a-t-elle précisé, constitue une occasion pour s'assurer sur le terrain du respect des mesures de prévention et de prévention dans le contexte de la pandémie d'urgence sanitaire.
 
"Nous allons veiller quotidiennement à ce que l'application de ces mesures soit stricte et ferme pour garantir la sécurité et la santé des passagers et des employés, qui sont une priorité pour les partenaires des différents aéroports du Royaume", a-t-elle soutenu.
 
De son côté, le directeur général de l'Office national des aéroports (ONDA), Zouheir Mohamed El Oufir, a fait part de satisfaction du déroulement des vols exceptionnels exploités par la Royal Air Maroc (RAM) et Air Arabia, qui vont permettre aux citoyens marocains et résidents étrangers de rentrer au Royaume, rappelant que les aéroports sont restés opérationnels avec les vols cargo, mais aussi à travers les vols internes qui ont démarré le 25 juin dernier.
 
"Nous avons mis en place un plan pour pouvoir garantir, dans les meilleures conditions, la sécurité sanitaire des passagers et des usagers de l'aéroport. Ce plan est mis en place avec l'ensemble des partenaires des aéroports (Direction générale de la sûreté nationale, Gendarmerie royale, Douane, Autorités locales, etc)", a-t-il soutenu.
 
Ledit plan porte notamment sur l'exploitation aéroportuaire de la gestion des flux à travers la séparations physiques ou de plaques en plexiglas aux endroits fixes, où existe une interaction humaine avec les passagers (comptoirs d'enregistrement, comptoirs d'information, salles d'embarquement et postes aux frontières 'Départ et Arrivée'), les signes et stickers collés au sol, les distributeurs de gel partout à l'aéroport, ainsi que sur l'obligation du port du masque pour les usagers (passagers et employés), a expliqué M. El Oufir.
 
Il s'agit aussi de limiter l'accès à l'aéroport uniquement aux passagers de telle manière à réduire le risque, de faire de la sensibilisation à travers des messages sonores, des panneaux d'orientations et des indications sur les gestions barrières, de désinfecter et nettoyer en continu les endroits de traitement à l'aéroport (espaces des passagers, des bagages, etc) et de mettre en place de caméras thermiques, dernière génération, sur le parcours des passagers à l'arrivée, permettant de consulter la température de 15 personnes à la fois.
 
Le directeur général de l'ONDA a, par ailleurs, fait savoir que l'ensemble des employés de l'aéroport ont subi le test de dépistage du Covid-19, rassurant qu'aucun cas positif n'a été enregistré.
 
Les vols spéciaux vers le Maroc sont ouverts à tous les citoyens marocains (touristes bloqués à l'étranger, étudiants ou résidents à l’étranger) et leurs familles, aux citoyens d’autres nationalités résidant au Maroc et à leurs familles.
 
Les dessertes à partir du Maroc sont, quant à elles, ouverts aux Marocains résidant à l’étranger et à leurs familles, aux étrangers résidant ou non résidant au Maroc et à leurs familles, aux étudiants marocains inscrits dans des universités à l’étranger, aux femmes et hommes d’affaires, ainsi qu’aux citoyens contraints de se rendre à l’étranger pour les soins médicaux, à condition de disposer d’une autorisation exceptionnelle émise par leur préfecture ou leur province.
 
Source : MEDI1TV.COM avec MAP
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent