Voir aussi

Les Algériens attendus aux urnes jeudi pour la Présidentielle contestée

Les Algériens attendus aux urnes jeudi pour la Présidentielle contestée
Mercredi 11 décembre 2019 à 18:03
Plus de 24,5 millions d'Algériens sont appelés, jeudi, aux urnes pour élire le successeur de Abdelaziz Bouteflika, dans un climat tendu marqué par des protestations qui durent depuis le 22 février dernier.
 
Cinq candidats concourent pour la magistrature suprême du pays, à savoir l’ancien Premier ministre et président du parti "Talaie el Hourriyet", Ali Benflis, l’ancien chef de gouvernement, Abdelmadjid Tebboune, l’ancien ministre de la Culture et actuel secrétaire général par intérim du Rassemblement National Démocratique (RND), Azzedine Mihoubi, l’ancien ministre de Tourisme et président du Mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina et le président du parti Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaid.
 
Rappelons qu'il s'agit du troisième scrutin présidentiel que les autorités tentent d’organiser cette année, après celui du 18 avril dernier qui devait ouvrir la voie au cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika, avant qu’il ne soit contraint à démissionner sous la pression de la rue et que la Présidentielle du 4 juillet dernier qui avait dû être annulée, aucun candidat ne s’étant déclaré face à l’ampleur de la contestation sociale.
 
Dans la foulée des préparatifs de ces élections cruciales pour l’avenir du pays, les autorités avaient lancé une course contre la montre pour la désignation des membres et du président de l’Autorité nationale indépendante des élections après la promulgation des nouveaux textes relatifs aux scrutins que les deux chambres du Parlement avaient récemment adoptés.
 
Source : MEDI1TV.COM avec MAP
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent