Voir aussi

Le gouvernement espagnol interdit les licenciements pendant la crise du Covid-19

Le gouvernement espagnol interdit les licenciements pendant la crise du Covid-19
Vendredi 27 mars 2020 à 21:22

Le gouvernement espagnol, réuni vendredi en Conseil des ministres extraordinaire, a décidé d'interdire tout licenciement pour des raisons économiques, techniques, organisationnelles ou de production pendant la période de l'urgence sanitaire liée à la pandémie de coronavirus (Covid-19).

"Le Covid-19 ne peut pas être utilisé pour licencier", a souligné la ministre du Travail, Yolanda Díaz, lors du point de presse au terme du Conseil des ministres, notant que cette mesure sera appliquée à partir d'aujourd'hui, mais sans effet rétroactif.

La ministre a relevé que l'exécutif a mis en place "l'impossibilité de mettre en oeuvre des licenciements pour cause de force majeure", précisant que même les contrats temporaires resteront en vigueur jusqu'à la fin de la crise sanitaire.

"Il n'est pas nécessaire de résilier les contrats temporaires, ils sont interrompus et resteront en vigueur lorsque nous dépasserons cette crise sanitaire", a-t-elle insisté, ajoutant "il n'est pas nécessaire de licencier qui que ce soit dans notre pays (...) Personne ne sera laissé pour compte".

Yolanda Diaz a rappelé que le gouvernement avait simplifié les procédures pour le chômage partiel, afin de ne licencier personne.

Selon le syndicat des Commissions ouvrières (CC.OO) et l'Union générale des travailleurs (UGT), environ un million de personnes pourraient être mises au chômage partiel en mars.

Source : Medi1tv.com + MAP
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent