Voir aussi

France: le gouvernement déterminé à éviter un reconfinement généralisé

France: le gouvernement déterminé à éviter un reconfinement généralisé
Jeudi 27 août 2020 à 14:43
Le Premier ministre français a fait part, jeudi, de la détermination du gouvernement à éviter un reconfinement généralisé, alors que la France fait face à un rebond inédit des cas de contaminations au Coronavirus. Il a également annoncé que le port du masque allait devenir obligatoire dans l'ensemble de la capitale, Paris, et pourrait gagner d'autres grandes villes du pays.
 
"Je suis serein mais déterminé" car “il y a tout lieu de penser que nous éviterons un reconfinement généralisé, même s'il peut y avoir des situations de reconfinement localisé”, a déclaré Jean Castex lors d’une conférence de presse consacrée à la crise sanitaire, à laquelle ont pris part les ministres de la Santé, Olivier Véran, et de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer.
 
“Le virus progresse sur tout le territoire”, toutes les régions sont concernées et 19 nouveaux départements ont été classés en rouge en plus de Paris et des Bouches-du-Rhône, du fait d’une circulation active du virus, a indiqué le Chef du gouvernement français.
 
Ce n’est “pas une situation grave”, a affirmé Castex qui a tenu toutefois à prévenir que “la croissance de l’épidémie peut être exponentielle si on ne réagit pas rapidement”, en ciblant tout particulièrement la transmission chez les jeunes et dans le cadre privé.
 
Afin de contenir la progression de l’épidémie alors que la rentrée scolaire approche et dans un contexte de la fin des congés d’été qui risquent d’accentuer les contaminations, le gouvernement a décidé d’élargir l’obligation du port du masque, notamment dans les entreprises et les établissements scolaires.
 
Ainsi, le chef du gouvernement a annoncé que « le port du masque deviendra obligatoire dans tous les espaces fermés ou se situent plusieurs personnes”, y compris à Paris, considérée comme une zone à risque par plusieurs pays, en rappelant que les autres gestes barrière devaient également être respectés et que “tout le monde doit apporter sa contribution” à la lutte contre l’épidémie.
 
"Dans les 21 départements où le virus circule activement, les préfets disposent de pouvoirs renforcés (...) et sont invités, après concertation avec les maires, à généraliser le port du masque dans l'espace public, au moins dans les grandes agglomérations et dans les grandes villes", a-t-il indiqué.
 
S’agissant de la distribution gratuite des masques comme réclamée par de nombreux politiques, de gauche comme de droite, le chef du gouvernement a une nouvelle fois exclu cette éventualité, promettant toutefois de nouvelles distributions pour les citoyens les plus modestes.
 
Santé Publique France a annoncé mercredi que 5.429 nouveaux cas confirmés de contamination par le coronavirus avaient été recensés en 24 heures, un chiffre sans précédent depuis la mi-avril, au plus fort de l’épidémie.
 
Source : MEDI1TV.COM avec (agences)
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent