Voir aussi

Espagne: légère hausse du chômage en juin malgré le déconfinement

Espagne: légère hausse du chômage en juin malgré le déconfinement
Jeudi 02 juillet 2020 à 11:21
 Le nombre de demandeurs d'emploi a légèrement augmenté en Espagne en juin malgré la fin du confinement destiné à lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus, selon les chiffres publiés jeudi par le gouvernement.
 
Environ 5.100 demandeurs d'emploi ont été recensés en juin, pour un total de 3,86 millions de personnes, le chiffre le plus haut depuis mai 2016, selon les statistiques du ministère du Travail.
 
Cette hausse est toutefois bien moindre que celle enregistrée en mai (+26.573) et surtout en mars et en avril quand le nombre de demandeurs d'emploi avait bondi respectivement de 302.000 et 283.000 personnes .
 
Le ministère justifie cette légère augmentation par la fin de certaines récoltes de fruits, qui a mis 25.000 travailleurs saisonniers agricoles au chômage, et par l'arrivée sur le marché du travail de 30.000 personnes inactives auparavant, notamment des étudiants ayant terminé leurs études.
 
En revanche, le nombre de demandeurs d'emploi a nettement baissé dans les services et la construction, et dans une moindre mesure dans l'industrie.
 
Fin mars, l'Institut national de statistiques (INE), dont les données sur le chômage, calculées différemment de celles du ministère, font référence, estimait à 3,3 millions le nombre de chômeurs en Espagne.
 
Dans tous les cas, ces données n'incluent pas les quelque 3,7 millions de personnes ayant été mises au chômage partiel pendant le confinement.
 
Environ 1,57 million ont déjà récupéré leurs postes de travail, selon le gouvernement, qui vient de prolonger jusqu'à fin septembre le financement public du chômage partiel, une mesure réclamée par patronat et syndicats.
 
Les mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19, qui a fait plus de 28.300 morts en Espagne, ont affecté un marché du travail qui ne s'était pas encore complètement remis de la précédente crise, quand le chômage avait grimpé jusqu'à 27 pour cent en 2013.
 
Fin mars, le taux de chômage atteignait 14,4 pour cent en Espagne selon l'INE, soit le plus mauvais score de la zone euro après la Grèce.
 
Pour 2020, le gouvernement table sur 19 pour cent et le Fonds monétaire international sur 20,8 pour cent.
Source : Medi1+AFP
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent