Voir aussi

Attentats de Paris: un atelier de confection de bombes découvert à Bruxelles

Attentats de Paris: un atelier de confection de bombes découvert à Bruxelles
Samedi 09 janvier 2016 à 10:15

Des traces d'explosif similaire à celui utilisé à Paris, trois ceintures "confectionnées à la main" et une empreinte de Salah Abdeslam: une habitation bruxelloise semble avoir servi d'atelier aux auteurs des attaques du 13 novembre, et peut-être de cache au principal suspect toujours en fuite.

Les enquêteurs chargés du volet belge de l'enquête ont perquisitionné le 10 décembre cette maison située rue Bergé à Schaerbeek, une commune de l'agglomération bruxelloise où réside, comme dans la commune voisine de Molenbeek, une nombreuse population issue de l'immigration marocaine et turque.

Ce qu'ils ont découvert au troisième étage de la maison était resté secret jusqu'à l'apparition de fuites vendredi dans la presse.

"Le parquet fédéral confirme la découverte de matériel destiné à la préparation d'explosifs, ainsi que des traces de TATP", le peroxyde d'acétone, un explosif instable utilisé lors des attentats du 13 novembre, a indiqué vendredi le parquet.

"Trois ceintures confectionnées à la main et qui pourraient avoir été destinées à transporter des explosifs ont également été découvertes (dans l'appartement), de même qu'une empreinte digitale de Salah Abdeslam", suspect clé toujours en fuite, a ajouté le parquet.

"Cet appartement avait été loué sous une fausse identité, laquelle pourrait avoir été utilisée par une personne actuellement placée sous mandat d'arrêt", c'est-à-dire inculpée et placée en détention provisoire, selon la terminologie belge, a expliqué le parquet.

Ces nouveaux éléments confortent le scénario selon lequel les attentats qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés ont bien été préparés dans la capitale belge. Plusieurs des assaillants, dont le présumé logisticien Abdelhamid Abaaoud, tué dans l'assaut de Saint-Denis (banlieue parisienne), Salah Abdeslam et son frère Brahim, qui s'est fait exploser boulevard Voltaire à Paris, étaient originaires de Molenbeek.

Source : MEDI1TV et agencs
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent