Voir aussi

Tunisie: le taux de déficit budgétaire s’alourdit

Embed video MEDI1TV - News
Samedi 28 novembre 2020 à 7:19

Lors de son discours prononcé ce samedi au parlement le Chef du gouvernement tunisien a indiqué que la principale priorité est de stopper l’hémorragie des finances publiques pour l’année 2021.

Qui représente désormais un réel danger sur la souveraineté nationale Mechichi a reconnu l’échec de l’Etat dans la mise en œuvre des projets et propose ainsi un dialogue économique et social sur la loi des finances. 

Najoua Becha pour les détails. 

Source : Medi1TV
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent