Voir aussi

Trump: la situation épidémique va "s’empirer avant de s’améliorer"

Trump: la situation épidémique va "s’empirer avant de s’améliorer"
Mercredi 22 juillet 2020 à 09:32

Le président américain Donald Trump a admis mardi, lors de son premier point de presse sur la pandémie du Covid-19 depuis avril, que la situation aux États-Unis va "s'empirer avant de s'améliorer".

"Cela va sûrement, malheureusement, empirer avant de s'améliorer. Je n'aime pas dire ça mais c'est comme ça", a-t-il déclaré à l'heure où le pays, épicentre mondial de la pandémie avec plus de 140.000 morts, a déploré presque 1.000 morts durant les dernières 24 heures et enchaîné, pour le huitième jour consécutif, plus de 60.000 nouveaux cas en une journée.

Pendant des semaines, Trump a imputé l'augmentation des infections au nombre élevé de tests effectués, insistant que le coronavirus "disparaîtra simplement" un jour. 

Devant la presse à la Maison Blanche, il a qualifié de «préoccupante» la flambée de nombre de cas de contamination notamment dans les Etats du Sud, comme la Floride ou le Texas, et exhorté tous les Américains à porter un masque lorsque la distanciation sociale n'est pas possible.

"Nous demandons à tout le monde de porter un masque quand la distanciation physique n'est pas possible", a-t-il plaidé, ajoutant "que vous aimiez les masques ou pas, ils ont un impact".

Bien qu'il ait reconnu la gravité de la situation, le président américain a continué à vanter les progrès de son administration en matière de tests, de thérapies et de développement de vaccins, notant que d'autres pays mènent la même lutte contre le virus invisible.

En difficulté dans les sondages face à son rival démocrate Joe Biden à 100 jours de l'élection présidentielle, Trump a invité les électeurs à le juger sur sa gestion de la pandémie "entre autres choses", avant de dresser une liste de ses réalisations liées à notamment l'état de l'économie avant la pandémie.

Source : Medi1tv.com + MAP
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent