Voir aussi

Sommet Action Climat de l’ONU: le Maroc annonce la création de la Coalition pour l’accès à l’énergie durable

Sommet Action Climat de l’ONU: le Maroc annonce la création de la Coalition pour l’accès à l’énergie durable
Mardi 24 septembre 2019 à 10:21

A l’occasion du Sommet Action Climat des Nations-Unies, le Maroc a annoncé, lundi à New York, la création de la Coalition pour l’accès à l’énergie durable, portée conjointement par le Royaume et l’Ethiopie et axée sur l’accès universel à l’énergie à travers une utilisation massive d’énergies propres.

Cette annonce a été faite par le PDG de l’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN), Mustapha Bakkoury, dans le cadre du Sommet Action Climat, en présence de SAR la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, qui a donné lecture à un Message Royal adressé à cette importante réunion internationale.

La Coalition pour l’accès durable à l’énergie fait partie d’une dizaine d’initiatives sélectionnées sur une centaine de propositions soumises par divers pays et institutions internationales au secrétariat général de l’ONU.

Ces propositions ont été retenues puis présentées lors du Sommet de New York du fait qu'elles sont les plus concrètes et les plus fédératrices pour la lutte contre le réchauffement climatique.

La Coalition s'appuiera ainsi sur les principes d’une coopération Sud-Sud et Sud-Nord, pour le partage d’expériences et de savoir-faire, facilitant la réplication rapide des meilleures pratiques et modèles ayant fait leur preuve dans d'autres pays à environnement similaire, a expliqué M. Bakkoury devant les participants à ce sommet, marqué par la participation également d’une pléiade de chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que de responsables mondiaux de la finance, du milieu des affaires et de la société civile.

Cette coalition est une incarnation de la volonté d’agir de leurs initiateurs, a souligné M. Bakkoury, qui présentait cette initiative aux côtés notamment de la Présidente de l’Ethiopie, Sahle-Work Zewde.

"Nous sommes fermement convaincus avec l’Ethiopie, qu’ensemble, forts, d’ores et déjà, de l’engagement à nos côtés de près de 80 pays et institutions publiques et privées, que l’ambition de l’ONU de ne laisser personne de côté (Leaving no one behind) est faisable d’ici 2030", a-t-il assuré.

La coalition propose également de promouvoir l’échange de savoir-faire afin de permettre aux pays, désireux d’accélérer le déploiement des énergies renouvelables, de répliquer les meilleures pratiques et modèles existants dans d’autres pays.

Elle vise ainsi à répondre aux besoins vitaux de la population mondiale, en particulier les habitants des régions isolées des Pays les moins avancés (PMA). L’objectif étant de garantir la réalisation de l’Objectif de Développement Durable numéro 7, qui ambitionne un accès universel à l’électricité, à la cuisson propre et à l’approvisionnement en eau potable, en irrigation et en chauffage et froid.

Le lancement effectif de la coalition est prévu pour début 2020, lorsque les premières actions concrètes verront le jour, à l’instar du lancement de l’accompagnement technique, juridique et financier d’une première liste de pays, que la coalition assistera pour le développement de projets d’énergies renouvelables, ou encore l’opérationnalisation d’un centre de partage de l’expertise autour des énergies renouvelables pour le renforcement des capacités des PMA.

Source : MEDI1TV.COM ET MAP
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent