Voir aussi

Nucléaire: Pyongyang continue de violer les sanctions internationales, selon l’ONU

Nucléaire: Pyongyang continue de violer les sanctions internationales, selon l’ONU
Mardi 29 septembre 2020 à 09:41
La Corée du Nord viole les sanctions internationales prises pour la contraindre à renoncer au nucléaire, en dépassant ses quotas d'importation d'essence ou au travers de ses ressortissants employés à l'étranger, dénoncent les Nations unies en citant le cas d'un ex-joueur de la Juventus.
 
Le Conseil de sécurité de l'ONU a affirmé lundi qu'au cours des cinq premiers mois de l'année, Pyongyang avait déjà dépassé son quota annuel d'importation de produits pétroliers raffinés, qui est de 500.000 barils.
 
Pyongyang est depuis 2017 la cible de multiples trains de sanctions du Conseil de sécurité qui limitent notamment ses importations de produits pétroliers, et lui interdisent aussi d'exporter son charbon, son poisson ou son textile.
 
"Des bateaux de République populaire et démocratique de Corée et des bateaux battant pavillon étranger poursuivent leurs pratiques élaborées de contournement" pour importer illégalement du pétrole, accusent les experts de l'ONU en citant le nom officiel du régime.
 
Par ailleurs, les experts du Conseil de sécurité citent le cas du transfert en janvier du footballeur nord-coréen Han Kwang Song de la Juventus vers un autre club, affirmant qu'il violait les résolutions interdisant aux Nord-Coréens de travailler à l'étranger.
 
Les sanctions de l'ONU demandait aux États membres de renvoyer chez eux les Nord-Coréens travaillant à l'étranger. La date butoir pour le faire était décembre 2019.
Source : Medi1TV.com + MAP
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent