Voir aussi

Marrakech: Le partage des expériences et la coopération bilatérale au centre des entretiens de M. Boulif avec plusieurs ministres du Transport

Marrakech: Le partage des expériences et la coopération bilatérale au centre des entretiens de M. Boulif avec plusieurs ministres du Transport
Mercredi 14 novembre 2018 à 17:42

Le Secrétaire d'Etat chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, a eu, mercredi à Marrakech, une série d'entretiens avec plusieurs ministres africains et européens du secteur, axés sur le partage des expériences et le renforcement de la coopération bilatérale.

Les rencontres de M. Boulif avec les ministres burundais du Transport, des Travaux publics, de l'Equipement et de l'Aménagement du Territoire, Jean Bosco Ntunzwenimana, zimbabwéen du Transport et du Développement des Infrastructures, Joel Biggie Matiza, lesothien de l'Emploi public et du Transport, Ramarou Tselho Moses et centrafricain des Transports et de l'Aviation civile, Théodore Jousso, ainsi qu'avec le ministre bosniaque des Communications et du Transport, Jusko Ismir et le secrétaire d'Etat suédois chargé du Transport, Mattias Landgren, interviennent en marge du 1er Forum africain de la sécurité routière, dont les travaux se poursuivent jusqu'au 15 courant dans la cité ocre.

Ces entretiens avec des partenaires et des ministres de pays "frères et amis", africains et aussi européens, visent à pouvoir, conformément aux Hautes Orientations Royales, consolider l'ancrage africain du Royaume et à favoriser l'établissement de partenariats "gagnant-gagnant", a affirmé M. Boulif dans une déclaration à l'issue de ces entrevues.

Ils constituent également l'occasion d'examiner les questions inhérentes au secteur du Transport mais aussi aux infrastructures et aux différents domaines relevant du ministère dans le but de mettre en place des partenariats mutuellement bénéfiques, a-t-il expliqué.

Le Maroc dispose d'une expérience dans les domaines du transport maritime, ferroviaire, aérien et terrestre, a noté le ministre, relevant que "les pays africains veulent profiter de cette expérience cumulée par le Royaume, de même que nous voulons tirer profit des bonnes expériences existant au niveau africain".

"La demande est grande et nous ferons en sorte que cette expérience marocaine soit mise à profit en faveur de l'ensemble des pays africains", a conclu M. Boulif.

Source : medi1tv.com & Agences
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent