Voir aussi

Liban: L’ONU appelle à agir vite pour limiter la souffrance humaine

Liban: L’ONU appelle à agir vite pour limiter la souffrance humaine
Lundi 10 août 2020 à 17:10

La cheffe adjointe des Nations Unies, Amina Mohammed, a plaidé en faveur d'une action internationale rapide pour aider le Liban à mieux se relever après les deux explosions qui ont dévasté Beyrouth.

"L'explosion à Beyrouth mardi dernier a choqué le monde entier", laissant des quartiers aplatis, une grande partie des réserves de céréales du Liban anéanties, six hôpitaux endommagés ou détruits, des centaines de milliers de personnes sans abri - dont beaucoup d'enfants, a déclaré la Vice-Secrétaire générale lors de la téléconférence des donateurs.

La conférence tenue dimanche vise à mobiliser l'aide et le soutien internationaux à la suite de l'explosion massive survenue la semaine dernière dans le port de Beyrouth, qui a tué quelque 150 personnes, blessé des milliers d'autres et causé des destructions dans une grande partie de la ville.

"Je m'engage à ce que les Nations Unies agissent pour aider le peuple libanais de toutes les manières possibles", a déclaré Mme Amina Mohammed qui a estimé que le soutien financier obtenu "en un temps record - en particulier de la part des partenaires régionaux - fait déjà la différence. Mais bien sûr, ce n'est que le début".

Elle a promis que les Nations Unies contribueront à renforcer les filets de sécurité des personnes vulnérables face à la crise socio-économique, soulignant qu'il est essentiel de se concentrer sur le long terme pour s'assurer que cette dernière tragédie marquera un tournant pour le Liban.

"Cette explosion aura de profondes répercussions sociales et économiques. Notamment parce qu'elle est survenue alors que le Liban était déjà confronté à des difficultés économiques et à l'épidémie de coronavirus", a-t-elle fait valoir.

La responsable onusienne a appelé à mettre l'accent sur le soutien à quatre secteurs prioritaires - la santé, l'alimentation, la réhabilitation des bâtiments et la réhabilitation des écoles.

"Nous devons également nous rappeler qu'il est important que le gouvernement libanais mette en œuvre les réformes qui répondront aux besoins du peuple libanais à long terme", a-t-elle soutenu.

Source : Medi1TV+Agences
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent