Voir aussi

Les secteurs privés rwandais et marocain examinent les moyens de renforcer leur partenariat

Les secteurs privés rwandais et marocain examinent les moyens de renforcer leur partenariat
Mercredi 19 octobre 2016 à 13:14

Les représentants de plusieurs entreprises rwandaises et marocaines ont tenu, mercredi à Kigali, une importante rencontre destinée à examiner les moyens de renforcer leurs relations de partenariat dans plusieurs secteurs.  

Lors de cette rencontre tenue à l'occasion de la visite officielle qu'effectue le Roi Mohammed VI au Rwanda, l'accent a été mis sur l'importance de multiplier les contacts entre les communautés d'affaires des deux pays en vue de mettre en place un partenariat gagnant-gagnant conformément au souhait des dirigeants marocains et rwandais.  

Prenant la parole au début de cette rencontre, le président du Conseil de Développement du Rwanda (RDB), Francis Gatare, a souligné que "la visite Royale au Rwanda ouvrira à coup sûr des perspectives extrêmement positives pour la coopération maroco-rwandaise".  

La coopération entre les deux pays est en passe d'entrer dans une nouvelle phase prometteuse aux niveaux politiques, diplomatiques et économiques, a dit le responsable, relevant que les deux pays disposent d'un énorme potentiel qu'il incombe d'exploiter pour hisser le niveau de leurs échanges économiques et commerciaux au niveau souhaité par Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président Paul Kagamé.  

La visite Royale au Rwanda est «un moment historique» qui propulsera les relations entre les deux pays vers un avenir prometteur, a poursuivi M. Gatare, qui s'est félicité du niveau de développement économique atteint par le Maroc et de l'expérience gagnée par le Royaume dans les différents domaines de développement.  

Pour sa part, Mme Meriyem Bensaleh Chekroun, présidente de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), a indiqué que la rencontre entre les secteurs privés rwandais et marocains traduit la volonté des dirigeants des deux pays de mettre en place un partenariat solide et novateur.  

La vocation du Maroc en tant que porte d'entrée nord sur le continent africain et celle du Rwanda en Afrique de l'est plaident en faveur de ce partenariat nouveau entre les deux pays, a dit Mme Bensaleh, relevant qu'il est important de noter que la rencontre de Kigali a été marquée non seulement par la participation de grandes compagnies mais également par des petites et moyennes entreprises, qui ont un rôle important à jouer dans cette nouvelle dynamique que connaissent les relations maroco-rwandaises.  

Il s'agit d'un nouveau modèle de diplomatie économique, a dit la Présidente de la CGEM, ajoutant que la visite officielle qu'effectue le Roi au Rwanda sera marquée par la signature de plusieurs conventions de coopération entre les deux pays, portant sur des domaines diversifiés dont la logistique, le logement, l'agroalimentaire et l'industrie pharmaceutique.  

Pour sa part, Benjamin Gasamagera, président de la fédération du secteur privé rwandais, a indiqué que les relations dynamiques qu'entretiennent le Maroc et le Rwanda forment la base pour la mise en place d'un partenariat économique mutuellement avantageux.  

Le responsable a appelé les opérateurs marocains à saisir les opportunités d'investissement au Rwanda, notamment dans le tourisme, le textile, l'agriculture et le secteur financier. Il a mis, dans ce contexte, en avant l'importance de l'expertise développée par les compagnies marocaines dans plusieurs domaines.  

Le renforcement des relations entre les opérateurs marocains et rwandais, a-t-il dit, devra enrichir ces liens, ouvrir de nouveaux marchés et stimuler la croissance économique génératrice d'emplois et de richesses.

Source : MAP
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent