Voir aussi

Fête du Trône: le Secrétaire américain à la Santé met en avant "les liens très forts" unissant le Maroc et les États-Unis

Fête du Trône: le Secrétaire américain à la Santé met en avant "les liens très forts" unissant le Maroc et les États-Unis
Mercredi 31 juillet 2019 à 08:54

La célébration du 20ème anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI au trône est l’occasion de souligner "les liens très forts" unissant le Maroc et les Etats-Unis, a indiqué, mardi 30 juillet 2019, à Washington, le Secrétaire américain à la Santé et aux services sociaux, Alex Azar.

"Nous sommes déterminés à renforcer ce lien vital pour l’avenir", a affirmé Azar dans une allocution à l’occasion d’une somptueuse réception offerte par l’ambassadeur du Royaume du Maroc aux États-Unis, Lalla Joumala Alaoui, à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône.

"Sous le leadership du Roi, la relation entre nos deux nations, formellement articulée dans le traité de paix et d’amitié datant de 1786, s’est bien approfondie", a relevé le responsable américain, précisant que "notre amitié revêt différents aspects, y compris la coopération sécuritaire, le commerce, les échanges scientifiques et culturels"

Cette amitié, a-t-il poursuivi, "s’appuie sur notre traité de libre échange avec le Maroc, le seul que nous ayons avec un pays africain, qui génère d’innombrables échanges notamment entre nos institutions culturelles et éducatives".

Chaque année, a en outre rappelé Azar, le Maroc accueille l’opération African Lion, "le plus grand exercice militaire américain en Afrique, au cours duquel les soldats marocains et américains s’entrainent côte-à-côte en collaboration avec d’autres pays africains et européens".

"Le Maroc reste l’un de nos plus proches partenaires en matière de lutte antiterroriste", a-t-il par ailleurs souligné.

Azar a relevé que la promotion de la stabilité à travers le continent africain "ne pourrait être accomplie sans plus de 2.000 soldats avec lesquels le Maroc a contribué aux missions de maintien de la paix de l’ONU en République centrafricaine, en République Démocratique du Congo et au Soudan du Sud".

Evoquant l’épidémie de l’Ebola en RDC, le ministre américain de la Santé a fait savoir que le soutien de son pays pour lutter contre cette épidémie serait "impossible sans les contributions que des pays comme le Maroc font pour garantir la sécurité dans de tels endroits".

Au volet économique, Azar a mis en avant l’importance du traité de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis, notant que les échanges commerciaux entre les deux pays ont augmenté de plus de 300% depuis son entrée en vigueur en 2006. De plus, a-t-il ajouté, "il y a plus de 150 entreprises américaines actives en ce moment au Maroc, investissant dans les énergies, l’infrastructure, l’aviation, l’industrie pharmaceutique et les technologies de l’environnement".

De même, le haut responsable US a fait remarquer que chaque année "plus de 1.200 étudiants américains et marocains visitent nos pays respectifs pour collaborer dans la recherche académique, s’informer des riches héritages culturels de chacun, et promouvoir la compréhension entre les cultures et la liberté religieuse".

"Ces échanges garantissent que la relation entre nos deux pays, ainsi que la paix et la prospérité qu’elle créent continueront pour les générations à venir", a-t-il conclu.

Dans son allocution, l’ambassadeur du Maroc aux États-Unis, Lalla Joumala Alaoui, a rappelé que la Fête du Trône a une forte signification symbolique pour le Maroc du fait qu’elle "reflète le renouveau du lien séculaire qui unit le trône et le peuple marocain autour d’une vision commune du Royaume et de ce qu’il représente: un pays diversifié, fier de son héritage multi-religieux et multi-ethnique, profondément attaché à ses traditions et à ses spécificités, mais également investi dans la construction d’une nation moderne, ouverte, progressive et inclusive".

"Nous faisons partie d’un monde de plus en plus interconnecté et interdépendant où nous avons besoin de nos amis et de nos alliés. En tant que plus ancien allié des Etats-Unis, le Maroc peut témoigner de la valeur de telles amitiés. Le partenariat stratégique entre le Royaume et les États-Unis, qui continue de croître et de se diversifier dans tous les secteurs, fait partie intégrante du succès du Maroc", a-t-elle en outre rappelé lors de cette réception tenue dans le somptueux Hall of the Americas, en présence d’éminentes personnalités du monde de la politique, de l’économie, des arts, des médias, de la culture ainsi que des responsables religieux.

Source : Medi1 Tv.com avec (MAP)
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent