Voir aussi

En l’absence des grands, début discret de la Liga

En l’absence des grands, début discret de la Liga
Lundi 14 septembre 2020 à 09:40

Le championnat de football d’Espagne a signé, ce week-end, son retour dans la discrétion et en l’absence des grands favoris, le Real Madrid, champion en titre, le Barça, l’Atletico de Madrid, et FC Séville qui bénéficient de plus de jours de préparation pour avoir terminé la saison précédente plus tard en raison de leur participation aux compétitions européennes.

Samedi, le match entre Eibar et le Celta de Vigo a ouvert le bal de la saison 2020/2021, sans qu’aucune des deux équipes ne réussisse à ouvrir le score (0-0). Il y avait surtout de l’engagement physique, un manque de préparation et des occasions de but rares.

En revanche, les premiers buts de la saison ont donné la victoire à Grenade fac aux Basques de l’Athletic de Bilbao sur le score de 2-0. Le vénézuélien Yangel Herrera et Luis Milla, auteur d’un joli but, ont été les héros de la soirée.

Révélation de l’année dernière, l’équipe andalouse va participer pour la première fois de son histoire à une compétition européenne.

Dans le match de la soirée, Osasuna a suivi les pas de Grenade en s’imposant avec le même score sur Cadix, le nouveau promu au championnat espagnol d’élite. Adrian Garcia et Ruben Garcia ont signé les deux buts des locaux qui ambitionnent de faire un bon parcours et faire oublier les mauvaises performances des saisons précédentes.

Le Betis de Séville n’a pas raté l’occasion d’accueillir Deportivo Alaves et a remporté le duel dans la douleur grâce à un but in extremis de Cristian Tello (94ème minute). L’équipe andalouse, sur les traces des marocains Jawad Yamiq et Sofiane Boufal, est déterminée à signer une belle saison couronnée par une qualification européenne après le recrutement de l’entraîneur expérimenté le Chilien Manuel Pellegrini.

Le derby de la région de Valence, qui a clôturé la première journée du championnat espagnol, s’est soldé par une précieuse victoire de FC Valence sur Levante (4-2) lors d’un match vivant qui a connu des phases de jeu spectaculaires. En l’absence des vedettes de Valence, qui a dû vendre ses meilleurs joueurs pour préserver son équilibre financier, c’est le jeune Manuel Vallejo qui a sauvé l’équipe en inscrivant un doublé offrant ainsi trois points importants à l’équipe « Che ».

Dans le reste des matchs de la journée, Villareal d’Unai Emery a fait match nul contre Huesca (1-1), même score enregistré lors de la rencontre Real Valladolid/Real Sociedad.

Les affiches de cette journée devant opposer les équipes concernées par la Coupe d'Europe, Real-Madrid-Getafe, FC Barcelone-Elche et Atlético Madrid-Séville ont été repoussées à une date ultérieure.

A l’instar de la fin de la saison précédente, le coup d’envoi de la Liga a été marqué par des stades vides et un protocole sanitaire des plus rigoureux pour garantir le bon déroulement de la compétition.

La 90e édition du championnat espagnol aura également un protocole sanitaire encore plus renforcé. Les onze derniers tours de la Liga 2019-20, qui ont été joués après la pause due à l'apparition du COVID-19, se sont déroulés sans aucun incident, même s'ils ont été l'une des compétitions pionnières en termes de retour du football dans le monde.

Cependant, malgré le succès de l'organisation de la saison dernière, la Liga continue de travailler pour créer un environnement sanitaire encore plus sûr pour l’ensemble des composantes du championnat.

Source : MEDI1TV.COM ET MAP
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent