Voir aussi

Baie de Cocody : SGTM entame la réalisation d’une embouchure aux environs d’Abidjan

Baie de Cocody : SGTM entame la réalisation d’une embouchure aux environs d’Abidjan
Lundi 11 novembre 2019 à 14:12
Les travaux d’ouverture du Fleuve Comoé à Grand Bassam (30 km à l’est d’Abidjan), composante du Projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody, porté par le Roi Mohammed VI et le Président ivoirien Alassane Ouattara, ont été officiellement lancés lundi.
 
Confié à l’entreprise marocaine "Société Générale des Travaux du Maroc" (SGTM), ce projet devra s’étaler sur 22 mois et permettra, en particulier, d’atténuer les risques d’inondations dans plusieurs quartiers de la ville de Grand-Bassam en cas de crues.
 
La réalisation de cette embouchure mobilisera près de 40 millions de dollars US, financés par la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) et le Fonds de l'OPEP pour le développement international (OFID).
 
In fine, ce projet permettra l’amélioration du renouvellement des eaux de la baie, la réhabilitation de son écosystème et la valorisation du foncier au niveau de la région de Grand-Bassam, apprend-on auprès de Marchica Med, société d’Etat marocaine assurant la maitrise d’ouvrage du Projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody.
 
L'ouverture du fleuve Comoé favorisera aussi le développement de l’activité de pêche, ce qui offrira à la région l’opportunité d’accueillir dans un avenir très proche d’autres activités à forte valeur ajoutée et de renforcer son attractivité touristique.
 
Intervenant à cette occasion, le PDG de Marchia Med, Said Zarrou, a indiqué qu’au-delà de ses dimensions écologique et environnementale, l’ouverture du Fleuve Comoé devra, à terme, restituer l’identité portuaire de la ville et renforcer son attractivité touristique et ce, à travers notamment la réhabilitation de son patrimoine historique classé par l’UNESCO.
 
La valorisation de la baie de Cocody, qui prend davantage d’ampleur aujourd’hui, est la traduction dans les faits de la détermination du continent à établir une coopération sud-sud réussie et mutuellement avantageuse, préconisée par SM le Roi Mohammed VI, a poursuivi le PDG de Marchica Med.
 
Ce chantier ambitieux, a-t-il ajouté, est inspiré d’une expérience réussie à Nador, au nord du Maroc, qui a été hautement saluée par les instances onusiennes et que SM le Roi a bien voulu partager avec la Côte d’Ivoire, à travers Marchica Med.
 
Le lancement des travaux d’ouverture du fleuve Comoé s’est déroulé en présence notamment du vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, et de l’Ambassadeur du Maroc à Abidjan, Abdelmalek Kettani.
   
Source : Medi1TV.com + MAP
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent